Windows7passion
Onduleur
Diskpart
SSD
Windows 11

Adepte de Windows depuis 1995, j’ai toujours eu une aversion pour Android et c’est un doux euphémisme. A mes yeux, ce système fut et demeure encore un gadget. La sécurité n’a jamais été sa vertu principale. Avec un peu de recul depuis la disparition de feu WindowsPhone, je prends conscience que cet Os gratuit à la base, devient incontournable s’il doit être comparé à Apple et son système verrouillé jusqu’à l’os. Soyons réalistes, acquérir le moins cher des produits de la pomme demande a minima de vendre un de ses propres organes tellement les prix sont démentiels.

La gratuité d’Android sur Smartphone ou tablette incite le commun des mortels à privilégier ce système en constante évolution. Ainsi, il est intéressant de retracer son historique afin de mieux cerner cet Os.

Android est naturellement le nom de la société créée en 2003 proposant un système guère exploitable par manque de compatibilité. Google en deviendra propriétaire dès 2005 et, avec l’aide d’une trentaine de marques, créera un début de quelque chose qui devra être gratuit et open source par définition dans le but de concurrencer Apple et son fameux iOS déjà performant. Cette union technique va enfanter le célèbre petit robot vert baptisé "BugDroid". Chaque version d'Android de la 1.5 à la 9.0 se verra infligée d'un sobriquet ridicule en rapport à une sucrerie dont voici les détails ci-dessous:


1.0 Alpha ou Apple Pie de septembre 2008.
Cette version équipait les Smartphones T-Mobile et HTC Dream et proposait pour la première fois la barre de notifications, l'apparition de widgets, la mise à jour de l'application Android Market, un navigateur supportant les sites web en HTML et XHTML, un support de l'appareil photo et l’envoi de SMS et MMS.


1.1 Banana bred ou Split de février 2009.

Cette première évolution permettait d’afficher et cacher le pavé numérique inclus dans le menu Appel et proposait un support pour sauvegarder les fichiers attachés aux menus.


1.5 Cupcake d’avril 2009.

Cette version proposait le presse-papier, le premier clavier tactile, un enregistrement des vidéos (Mpeg4 et 3GP) et la possibilité de les envoyer sur Youtube ou Picassa.


1.6 Donut de septembre 2009.

Cette fois  l’amélioration va portait sur le côté graphique, la prise en charge du réseau CDMA, la fonction de recherche vocale, l’amélioration de l’interface Android Market. Sans oublier la Galerie de photos qui autorisait les utilisateurs à sélectionner plusieurs photos à supprimer.


2.0 et 2.1 Eclair d’octobre 2009.

Amélioration du clavier tactile. Nouvelle interface du navigateur et support du HTML5. Fond d'écran animé et prise en charge du Bluetooth 2.1. Arrivée de Google Maps et de la synthèse vocale.


2.2 Froyo de mai 2010.

Flash Player 10.1 était proposé ainsi que l'ajout d'écran de verrouillage à mot de passe. JavaScript V8 de Chrome allait être intégré dans le navigateur. Hotspot Wifi et USB Tetherin étaient de la partie avec possibilité de désactiver l'accès aux données sur réseau mobile. Android Market devenait Google Play.


2.3 GingerBread de décembre 2010.

Cette version apportait le support des formats vidéos WebM/VP8 et l'encodage audio AAC ainsi que l'ajout d'un gestionnaire de téléchargement.


3.0 (puis 3.1 et 3.2) HoneyComb de février 2011.

Premières versions destinées aux tablettes Android bien sûr… l’interface était entièrement retravaillée et optimisée pour les tablettes tactiles avec widgets améliorés. Sans oublier la mise à jour de Google Play, l’amélioration de la prédiction des mots lors de la saisie manuscrite du pays du soleil levant.


4.0 IceCream Sandwich d’octobre 2011.

Première version réellement compatible Smartphones et tablettes qui apportait l’ajout des dictionnaires dans le clavier virtuel, la capture d'écran, la consultation de sa consommation internet, la mise à jour du navigateur, la prise en charge de l'enregistrement vidéo Full HD. Sans oublier de nouveaux widgets, la création plus facile des dossiers, une messagerie visuelle et un Copier/Coller améliorés. Le déverrouillage par reconnaissance faciale si l'appareil était équipé d'une caméra frontale voyait le jour.


4.1 (puis 4.2 et 4.3) Jelly Bean de juillet 2012.

Premières versions à proposer la recherche vocale hors-ligne, les photos en haute résolution sur Google+, l’application Google Search remplacée par Google Now, Chrome comme navigateur par défaut, le clavier amélioré en intégrant la saisie gestuelle(Swipe). L'écran de veille et l’ajout du zoom dans Gmail faisaient leur apparition.


4.4 Kitkat d’octobre 2013.

Les plus de cette version étaient Hangouts qui remplaçait l'application Message et centralisait les SMS, MMS et appel vidéo. Une mise à jour du clavier Google ajoutait des emojis.

  

5.0 Lollipop d’octobre 2014.

Android proposait là une refonte totale de l'interface graphique avec un nouveau design nommé Material Design, un projet Volta qui permettait d'optimiser la consommation de l'énergie et gagner en autonomie et enfin l’amélioration du système de notification.


6.0 Marshmallow d’aout 2015.

Elle apportait l'intégration finale du mode multifenêtre et la barre d'action rapide pour tablette.


7.0 Nougat de septembre 2016.

Parmi les nouveautés, on avait le multifenêtre disponible nativement et les MAJ dites transparentes. Cette version passait à l'OpenJDK pour éviter de nouveaux procès avec Oracle. Le graphisme était amélioré.


8.0 Oreon d’août 2017.

Avec cette version, on pouvait désormais regarder un film avec Google Play Film et TV, regarder une vidéo avec Google Chrome et passer des appels vidéos avec Google Duo.


9.0 Pie d’août 2018.

La cartographie avec localisation à l’intérieur des bâtiments, les notifications, la vie privée, l’interface, le Bluetooth et l’économie d’énergie faisaient partie des nouveautés.


10 de septembre 2019 qui n’est plus affublé d’un surnom à la con…

On trouvait désormais un sous-titrage automatique des contenus audio et vidéo (sans connexion Internet obligatoire), des notifications interactives (pour répondre à un message sans ouvrir la messagerie), le mode sombre pour l’interface (un mode très populaire)… Les outils de bien-être digital étaient renforcés avec un nouveau mode appelé Focus Mode qui supprimait les notifications inutiles. Android 10 renforçait également la protection des données privées  et affinait la gestion des permissions apportées aux applications (accès à Internet, géolocalisation, tracking publicitaire). La gestion des mises à jour de sécurité était, pour la première fois, gérée depuis le Play Store et non plus par le biais des mises à jour système. Le contrôle parental se dotait d’un nouvel outil appelé Family Link pour gérer le temps d’écran des plus jeunes et géolocaliser leurs appareils. Cette version devenait compatible avec les écrans flexibles.


11 de septembre 2020.

L’accent était mis sur la protection de la vie privée des utilisateurs. L’arrivée de la 5G était enfin gérée ici. Les notifications se dotaient d'une nouvelle catégorie conversations, tandis que le mode sombre était proposé nativement. Il était également possible d'effectuer des captures vidéos directement depuis Android.


12 d’octobre 2021.

Cette dernière mouture propose désormais l'interface Material You qui offre des thèmes dynamiques s'adaptant à votre fond d'écran. Sans oublier la mise en hibernation possible des applications non utilisées. Là encore, Google poursuit ses efforts en théorie, en proposant plusieurs options de protection des données personnelles. Android 12 rafraîchit aussi l'interface générale du téléphone. L'écran de verrouillage peut à présent afficher l'heure en très grands caractères. Les éléments du centre de notifications et du centre de contrôle sont intégrés dans des rectangles aux bords arrondis pour plus de lisibilité. L'onglet dédié à la maison connectée est remplacé par une section Google Home. Hélas! toutes les marques qui ont réalisé la migration de leurs Smartphones en début d’année 2022 avec adjonction de leur propre surcouche comme Color OS 12 pour OPPO, se sont heurtées à tellement de bugs qu’elles ont toutes fait machine arrière… Cette opération me donne l’impression d’un empressement affligeant et d’un amateurisme inexplicable. Pour quelques améliorations pas franchement essentielles, une quantité non négligeable de fonctionnalités est devenue inutilisable avec quasi l’obligation de revenir à Android 11. J’en ai été témoin sur un Smartphone Oppo X3 Néo dont la marque est incapable, au bout de 2 mois, de proposer un correctif efficace. Seul un rétropédalage par envoi du tel en station pour revenir à Color OS 11 est proposé… Mais faire machine arrière avec l'impossibilité d'assurer par la suite les MAJ sécuritaires sans fatalement revenir à la version 12 est du domaine de l’inconscience.  Au moindre bug, les marques ont bien du mal à réagir à l'instant T. A ma connaissance, Samsung et Sony ont été les plus réactifs à ce jour. Le foutage de gueule dans toute sa splendeur…

  

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

BugDroiD




ANDROID

ET SON EVOLUTION
Mise à jour du 16/04/22

  

MANUEL D'EMPLOI SIMPLIFIE ANDROID 11 POUR SMARTPHONES

Android 11 sorti en septembre 2020 est un OS respectable. Chaque marque, hormis Google bien sûr, ajoute son grain de sel à la version de base par une surcouche qui peut-être plus ou moins réussie. C'est souvent là que les bugs apparaissent et que la réactivité des marques laisse à désirer. Le manuel d'emploi global d'Android 11 pour Smartphone peut approcher les 200 pages. C'est imbuvable pour le commun des mortels. J'ai donc choisi Android 11 avec la surcouche spécifique d'Oppo Color OS 11.1 concernant le Smartphone de gamme moyenne X3 Néo d'environ 800€ et j'en ai fait une synthèse des paramètres et informations les plus importants à connaitre via Téléchargement ci-dessus en PDF Color Os 11.1 Oppo sur votre gauche sous forme d'un manuel d'emploi simplifié. Toutes les méthodes de restauration, de sauvegardes et autres astuces sont consignées dans ce document de moins de 20 pages que je vous invite à consulter.

  

Téléchargement
ci-dessus en PDF
Color Os 11.1 Oppo

MANUEL D'EMPLOI SIMPLIFIE ANDROID 12 POUR SMARTPHONES

Android 12 sorti en octobre 2021 est un OS tout aussi respectable que la version 11 si vous l'avez eu nativement avec votre Smartphone. Il en sera autrement si vous migrez de la version 11 vers la 12 qui en ce début avril 2022 rencontre toujours des bugs que les constructeurs, notamment Oppo, ont toujours bien du mal à résoudre. Cela va de l'absence inopinée de vos données (courriels et Internet) au démarrage de l'appareil ou en sortie de zone Wifi, mais de manière aléatoire. Sans oublier une surconsommation de batterie, des applis récalcitrantes et autres joyeusetés. Deux mois après cette mise à jour, Oppo n'est toujours pas en mesure de proposer un correctif fiable. La seule solution officielle est de renvoyer en station le produit pour revenir à Color Os 11. J'ai donc pris le même Smartphone Oppo X3 Néo et j'ai exécuté sa migration vers Color Os 12 pour uniquement vous faire un manuel d'emploi simplifié de moins de 20 pages via Téléchargement ci-dessus en PDF Color Os 12 Oppo accessible sur votre gauche pour la gestion des paramètres, de la restauration et autres sauvegardes. Mais pour le moment, je le répète, abstenez-vous de migrer votre propre Smartphone vers Color Os 12.

Téléchargement
ci-dessus en PDF
Color Os 12 Oppo

REINITIALISATION HARD RESET POUR TABLETTE SOUS ANDROID

Depuis la version 3.0 HoneyComb de février 2011, il est donc possible de faire tourner les premières tablettes sous Android. Mais au premier souci logiciel, très peu de techniciens et encore moins d’utilisateurs, savaient comment réinitialiser la bête si vous n’aviez plus accès aux menus de l’appareil. Je pars du principe que le produit incriminé ne démarrait plus d’un point de vue logiciel, mais sans aucun problème matériel.

Comme pour Windows vous avez deux possibilités pour lancer une restauration:

Soit la machine démarre sur 3 pattes, mais vous avez encore accès aux paramètres Android auxquels cas la réinstallation sera plus ou moins instinctive. Soit la tablette ne démarre plus logiciellement avec un message d’erreur qui s’apparente plus à un gros mot qu’une alerte technique avec en prime le petit robot BugDroid qui aura peut-être les 4 fers en l’air accompagné d’un point d’exclamation. Il va alors falloir mettre les mains dans le cambouis. Le cheminement sera toujours plus ou moins le même suivant la version d’Android surtout avec certaines marques qui aiment bien rajouter une surcouche logicielle.
Cliquez sur Téléchargement ci-dessus en PDF Android tablette à votre gauche pour obtenir le document explicatif complet.

  

Téléchargement
ci-dessus en PDF
Android tablette

APPLIS PROPRIETAIRES A MASQUER DU TIROIR D'APPLICATION

Astuce pour Smartphones sous Android 12.
Il est impossible pour un utilisateur lambda sous Android 12, de désinstaller les applis propriétaires intrusives imposées par les constructeurs. Les adeptes de la bidouille pourront toujours "rooter" leur Smartphone, c’est-à-dire élargir leurs droits utilisateurs et permettre un accès total du noyau afin de supprimer irrémédiablement ce que bon leur semble. Mais c’est loin d’être sans risque pour le téléphone et sa garantie. La suppression définitive de certaines de ces applications pouvant être préjudiciable au bon fonctionnement du système. Android 12 y remédie en toute sécurité par l'intermédiaire de son nouveau Tableau de bord de confidentialité qui, par sa fonction Masquer les applis, peut désormais cacher du tiroir d’application, celles qui encombrent votre écran, y compris les propriétaires, sans les supprimer. Pour ce faire: ParamètresConfidentialitéPROTECTION VIE PRIVEE - Masquer les applis - Entrer votre code confidentiel – Tout – Activer le masquage de toutes les applis que vous ne souhaitez plus voir apparaître dans le tiroir d’application. Il suffira de désactiver ce masquage pour les faire réapparaitre au besoin.

  

Téléchargement
ci-dessus en PDF
Android 12 Smartphone


Les côtés positifs du Lumia 950 Microsoft
Cliquez sur la croix pour sortir.


* Accepte tous les chargeurs 5V (2A conseillé).
* Accepte une carte micro sd jusqu'à 200 GO (quand elle sera commercialisée!!!).
* Batterie enfin remplaçable sans outil.
* Contacts. Nette amélioration. Convivialité.
* Ecran Amoled 5.2 '' de très bonne qualité.
* Flash triple LED. Effet naturel.
* Lecteur vidéo aux nombreux formats actuels.
* Lumia 950 simple Sim compatible 4G LTE Cat6 (jusqu'à 300 Mbps descendants). Le double Sim en a la moitié.
* Mémoire interne confortable de 32 GO.

* Peut être utilisé presque comme un pc avec Continuum.
* Photo au format DNG supportée.
* Poids (150g) et dimensions raisonnables.
* Radio FM enfin intégrée dans la mise à jour du nouveau système d'exploitation 10.0.14393 (aout 2016).
* RAM 3 GO.
* Recharge rapide via l'USB-C. Pouvoir connecter le Lumia dans les 2 sens est bien pratique.
* Recharge sans fil (Qi) intégrée.
* Vidéo UHD 4k supportée.
* Windowsphone10 très fluide sur ce modèle.
* Double Tap rétabli (tapoter 2 fois l'écran pour l'activer) avec le nouveau système d'exploitation 10.0.14393 (aout 2016).

  


Les côtés négatifs du Lumia 950 Microsoft
Cliquez sur la croix pour sortir.


* Casque fourni non intra auriculaire.
* Coque arrière en plastique très bas de gamme.
* Equaliser moins bon que ses prédécesseurs.
* Lumia 950 double Sim compatible 4G LTE Cat4 (jusqu'à 150 Mbps descendants). Le simple Sim a le double...
* Mise au point photo lente et parfois à coté de la plaque.
* Pas de lecteur d'empreintes digitales.
* Pas de récepteur FM, lamentable à ce prix. Voir ma page Windowsphone10 pour savoir comment le réactiver via la base de registre. Défaut corrigé avec la mise à jour du nouveau système d'exploitation 10.0.14393 (aout 2016) où la Radio Fm est enfin intégrée.
* Photos floues dans les coins.
* Puissance sonore en sortie casque trop limitée.
* Surchauffe de l'appareil.
* Windows Store plus que misérable.
* Double Tap (tapoter 2 fois l'écran pour l'activer) non disponible avec l'O.S d'origine, bien dommage.




Cliquez sur l'image pour l'effacer
Cliquez sur l'image pour l'effacer